Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 11:46




Bonjour tout le monde,

J'espère que vous ne vous êtes pas trop ennuyés de moi ce week-end ? Ne pleurez plus ! Je suis là  et en plus je vais vous donner une recette plutôt sympathique, puisqu'elle est super facile à faire mais surtout elle est très bonne !!! Ce sont des rillettes !!
Ca fait pas mal de temps maintenant que je fais mes rillettes mais je ne sais plus du tout où j'avais trouvé la recette, ceci dit ce n'est pas trop grave hein ! Il ne faut quand même pas exagérer non plus !
Par contre, si vous n'avez jamais fait de rillettes maison, je suis pratiquement sûre qu'une fois que vous aurez essayé vous n'irez plus jamais en acheter tellement c'est simple à faire et tellement c'est bon !
Avec cette recette, je fais un petit clin d'oeil à ma copinaute Manue (MelleBanane) link qui est originaire du Mans (donc les rillettes elle s'y connaît ) et qui depuis son exil en Belgique en manque cruellement !
Alors Manue, je ne prétends pas que mes rillettes sont aussi bonnes que celles que tu mangeais étant petite, mais je peux t'assurer qu'elles sont quand même extra !

Rillettes faciles !
DSCN3390T.jpg                    (cliquer sur les photos pour les agrandir)

Ingrédients :

Pour un pot moyen de rillettes

1 morceau de poitrine de porc fraîche (surtout pas 1/2 sel hein ! je dis bien "fraîche") de 550 à 600 g
1 gousse d'ail
1 feuille de laurier
Sel fin, poivre
Saindoux (80 g environ)
Eau

Préparation :

Couper la poitrine en gros lardons après avoir retiré la couenne à l'aide d'un couteau bien tranchant.
Mettre ces "lardons" dans une casserole, couvrir d'eau à hauteur, ajouter environ 1 cuill. à café et demie de sel fin, du poivre à votre convenance (mais pas trop quand même ) et remuer.
Ensuite, ajouter une gousse d'ail épluchée, coupée en deux et dégermée et la feuille de laurier.
Porter à ébullition, couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 3 à 4 heures minimum ! Il ne doit plus rester que 2 à 3 cuill. à soupe de liquide dans la casserole ! (si besoin retirer le couvercle en fin de cuisson pour favoriser l'évaporation).
A la fin de la cuisson, retirer la feuille de laurier et écraser la poitrine avec un presse-purée jusqu'à la consistance désirée (moi j'aime quand c'est bien écrasé ).

Mettre les rillettes dans un bocal ou une petite terrine et entreposer au réfrigérateur après refroidissement.
Quand elles sont bien froides, mettre le saindoux dans une petite casserole et le faire fondre doucement. Laisser tièdir, puis le verser sur les rillettes.
Fermer alors le pot (ou le bocal, ou la terrine) et remettre au réfrigérateur pour 24 heures minimum avant de déguster ! Je vous conseille de bien respecter ce temps de repos (même si c'est dur ) vos rillettes n'en seront que bien meilleures ! De même, sortez-les au minimum 15 minutes avant dégustation et régalez-vous .

A suivre...

DSCN3379T












DSCN3381T


Les essayer c'est les adopter !

Repost 0
Published by Syssye - dans Entrées
commenter cet article
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 12:09


Bonjour tout le monde,

Alors, avec la chance qui m'est coutumière, je ne trouve plus la recette que je voulais vous donner aujourd'hui  ! Je vais donc vous en proposer une autre (quand même hein ! ) mais je vous préviens tout de suite que je ne suis pas satisfaite du résultat. Je voulais donc le refaire avant de publier la recette mais tant pis...
C'est encore une recette de Michèle du blog Croquant-Fondant...Gourmand link, ben oui elle ne fait que de bonnes choses donc je suis bien obligée de les tester  ! Par contre, j'ai voulu faire comme elle, à savoir me servir du programme "pain" de mon four, mais c'est décidé je ne recommencerai plus ! La prochaine fois, je ferai comme au bon vieux temps avec chaleur tournante et coup de buée na !
Dernière petite chose, ce pain était quand même très bon avec une mie super moelleuse !

Pain FARL
DSCN3344T.jpg                    (cliquer sur les photos pour les agrandir)

Ingrédients :

25 cl d'eau tiède
1 cuill. à café de jus de citron
1,5 cuill. à café de sel
3 cuill. à café de levure sèche de boulanger (25 g de levure fraîche pour moi)
60 g de beurre mou (en parcelles)
500 g de farine T55

Préparation :

Dans la cuve de la MAP (machine à pain) mettre l'eau tiède, le sel et le jus de citron. Couvrir avec la farine dans laquelle on a ajouté la levure (émiettée si elle est fraîche) puis parsemer avec le beurre en parcelles.
Lancer le programme "pâte".
A la fin du programme, mettre la pâte sur le plan de travail fariné, la dégazer, et former une boule.
Déposer la boule sur la plaque du four tapissée de papier cuisson ou sur une plaque anti-adhésive (ce que j'ai fait). La laisser lever à l'abri des courants d'air (ou au four à 30° pendant 30 minutes (la prochaine fois je ne la laisserai que 20 minutes)).
Préchauffer le four à 220°. (pas plus à cause du papier cuisson attention !)
Lorsque la pâte a bien levé, vaporiser de l'eau sur le pain, saupoudrer de farine et faire des entailles en éventail avec une incisette (ou un cutter) en partant d'un point central en bas de la boule (pour faire comme une coquille saint-jacques en fait ).
Pour la cuisson, je vous livre les conseils de Michèle (puisque moi j'ai utilisé le programme "pain" de mon four et que je ne suis pas satisfaite) soit vous utilisez le programme étuve de votre four pendant 30 minutes (si vous en avez un bien sûr!) soit vous enfournez à 220° pendant 30 minutes à chaleur tournante en mettant une petite coupelle d'eau chaude dans votre four en même temps que votre pain. 
Le pain doit être bien doré et sonner "creux" lorsqu'on tape dessus.
Laisser refroidir sur une grille et découper lorsqu'il est bien froid.

A suivre...

DSCN3346T.jpg


Il est très bon quand même









DSCN3336T.jpg



Pas super joli le mien par contre

Repost 0
Published by Syssye - dans Boulange
commenter cet article
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 11:06





Bonjour tout le monde,

Ajourd'hui je vous propose une recette "express" (la préparation ne demande que quelques minutes ) mais néanmoins (et non pas nez en moins ! (bon ok, je sors )) excellente !  Cette petite terrine est vraiment très fraîche, fine et pleine de goût ! Contrairement à ce qu'on pourrait croire on ne sent pas trop le thon, à la limite on ne le sent pas du tout  ! Je l'ai servie avec de la crème fraîche et de la ciboulette et c'était vraiment un régal !
Petits plus de cette recette : Elle est économique et équilibrée .

Terrine de thon aux petits légumes ! :
DSCN3332T.jpg                   (cliquer sur les photos pour les agrandir)

Ingrédients :

Pour un moule à cake (donc 8 personnes minimum)

1 Boîte de thon au naturel (200 g)
1 Boîte de macédoine de légumes (400 g)
4 oeufs
20 cl de crème liquide entière
120 g de fromage râpé (emmental pour moi)
2 cuill. à soupe de chapelure
La valeur de 4 ou 5 cuill. à soupe de ciboulette ciselée
sel, poivre (piment d'espelette pour moi )

Préparation :

Préchauffer le four à 200°.
Battre les oeufs en omelette, y ajouter dans l'ordre et en mélangeant à chaque fois : la crème liquide, le thon émietté, la macédoine (bien égouttée), le fromage râpé, la chapelure, le sel, le poivre (ou comme moi 2 pincées de piment d'espelette) et la ciboulette ciselée.
Verser dans un moule à cake beurré (ou comme moi dans un moule à cake en silicone, glissé lui-même dans un moule à cake en verre ) et enfourner pour 45 minutes à 200° puis 15 minutes à 170°. Surveiller la cuisson et couvrir d'une feuille d'aluminium si besoin.
Démouler la terrine (délicatement) et la laisser refroidir avant de la mettre au réfrigérateur jusqu'au moment de servir. Cette terrine se mange bien froide avec de la mayonnaise ou (comme pour moi) de la crème fraîche et de la ciboulette.

A suivre...

DSCN3312T.jpg


Une jolie terrine...









DSCN3320T.jpg

trop bonne !










Source : Vie pratique Gourmand N°239 (arrangé un peu par mes soins comme d'hab')

Repost 0
Published by Syssye - dans Entrées
commenter cet article
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 10:43



Bonjour tout le monde,

Comme promis, je vous donne aujourd'hui la recette de ce petit dessert plutôt sympathique. Je dis "plutôt" parce que si j'avais su je vous l'aurais donnée hier sachant que si on n'est pas trop "rhubarbe" et bien le duo fraises-rhubarbe ne fonctionne pas ! Il n'a donc pas fonctionné avec un de mes "goûteurs officiels" et c'est forcément celui que j'attendais  !
Ce n'est pas grave mes autres "goûteurs" et moi-même avons bien apprécié ! Donc, en conclusion, si vous n'aimez pas la rhubarbe passez votre chemin, sinon restez et prenez du plaisir !
Par contre, un petit détail qui a son importance, cette recette est issue d'un petit livre où les erreurs   sont nombreuses ! En conséquence, je ne donnerai pas le nom du livre et je vous préviens qu'à la base c'était prévu pour 6 personnes, mais au final c'est pour 10  ! Donc à vous de diviser éventuellement les proportions.

Coupe fraises-rhubarbe !
DSCN3293T.jpg                   (cliquer sur les photos pour les agrandir)

Ingrédients :

Pour 10 coupes

400 g de fraises
2 blancs d'oeufs
25 cl de crème liquide entière
3 feuilles de gélatine
1 kg de rhubarbe
380 g de sucre (300 g + 80 g)
10 petites meringues (roses de préférence)
2,5 cl d'eau

Préparation :

Mettre la gélatine à ramollir dans un bol d'eau froide pendant une dizaine de minutes environ.

Mixer les fraises pour les réduire en purée. Porter cette purée à ébullition puis ajouter la gélatine préalablement essorée entre les mains. Bien mélanger.
Monter la crème liquide (très froide) en chantilly et réserver.
Dans une petite casserole, porter l'eau et 80 g de sucre à 120°C (à l'aide d'un thermomètre de cuisine hein ! ).
Pendant ce temps, monter les blancs en neige puis lorsque le sirop a atteint 120° le verser doucement sur les blancs en continuant de les battre jusqu'à ce que le mélange soit totalement refroidi.
Incorporer alors cette meringue italienne à la purée de fraises (délicatement) puis ajouter la chantilly (toujours délicatement ).
Verser la mousse dans les coupes et réserver au réfrigérateur pendant 4 heures.
Peler la rhubarbe (avec un économe) et la couper en morceaux de 3 cm de long. La mettre dans une casserole avec les 300 g de sucre (sans eau car la rhubarbe en rend énormément), porter à ébullition et laisser cuire (à découvert) 30 minutes (environ) en remuant régulièrement jusqu'à l'obtention d'une compote. Laisser refroidir.
Répartir la rhubarbe sur la mousse de fraises (après les 4 heures de réfrigérateur bien sûr ) et remettre au frais.
Au moment de servir, déposer une petite meringue sur chaque coupe et déguster. Je vous conseille (comme me l'avait (bien) suggéré ma fille) de manger cette petite "chose" avec des petits gâteaux secs pour donner un peu de croquant à cette mousse.
Un petit rappel qui a son importance quand même "au cas où", dans la rhubarbe il ne faut manger que les tiges, les feuilles étant toxiques !!

A suivre...

DSCN3291T.jpg



Les photos ne sont pas terribles, mais c'est bon !








DSCN3294T.jpg

Repost 0
Published by Syssye - dans Desserts
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 10:29


Bonjour tout le monde,

Alors, comme vous aviez été sages, aujourd'hui je voulais vous donner la recette d'un petit dessert bien sympathique. Malheureusement, un de mes "goûteurs" officiels (qui ne se rend pas compte de la chance qu'il a ) m'a fait défaut ! Qu'à cela ne tienne, j'ai des réserves sous le coude ! Vous aurez donc droit à une tartelette.... au canard  !
Ceci dit, vous n'aurez rien perdu au change car c'est une entrée vraiment délicieuse que j'ai trouvée récemment sur le blog de Guylaine link (blog qui est sur le "podium" de mes blogs préférés !). J'ai juste adapté un peu les proportions puisque je les ai faites dans des moules à tartelettes et non pas dans des empreintes (Les miennes sont donc un peu plus grosses).

Tartelettes magret de canard et chèvre !
DSCN3241T.jpg                   (cliquer sur les photos pour les agrandir)

Ingrédients :

Pour 5 tartelettes

1 Pâte feuilletée prête à dérouler
140 g de tomates confites (séchées) (la moitié d'un bocal environ)
1 bûche de fromage de chèvre
1 paquet de magret de canard fumé (il vous en restera presque la moitié)
Huile d'olive
Basilic ciselé

Préparation :

Préchauffer le four à 180°.
Découper la pâte feuilletée et la mettre dans les moules à tartelettes. Piquer le fond avec une fourchette.
Couper les tomates confites en petits morceaux et 10 tranches de fromage de chèvre.
Répartir les tomates dans les moules, parsemer de basilic ciselé. Ajouter trois tranches de magret par tartelette, puis 2 tranches de fromage de chèvre.
Parsemer de basilic et arroser de quelques gouttes d'huile d'olive.
Enfourner pendant une vingtaine de minutes (selon votre four, surveiller donc ).
Voilà, servir ces petites tartelettes sur un lit de salade et régalez-vous !

A suivre...

DSCN3244T.jpg


C'était délicieux, mon chéri a adoré !









DSCN3246T.jpg




En fait, tout le monde a adoré

Repost 0
Published by Syssye - dans Entrées
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 08:39



Bonjour tout le monde,

Vous avez de la chance, aujourd'hui je suis pressée donc je ne vais pas perdre de temps en "blablatage" (si, si, ça existe ) je vais directement passer à la recette.
C'est une recette que j'avais vue à la télé (du temps où je la regardais un peu quand même ) et qui était donnée par Joël Robuchon.
Alors pour lui c'est un plat, mais moi je l'ai toujours servie en entrée donc à vous de voir et de faire votre choix surtout hein ! (un peu comme ce week-end  ). La seule chose que je peux vous dire, c'est que c'est très bon, très fin, très simple à faire et qu'on peut tout préparer à l'avance, c'est donc une recette comme je les affectionne !!

Gaufre de pommes de terre au saumon fumé et crème acidulée
DSCN3277T.jpg                   (cliquer sur les photos pour les agrandir)

Ingrédients :


Pour 4 personnes

4 tranches de saumon fumé
400 g de pommes de terre ratte (amandine pour moi)
Le jus d'un citron jaune
2 oeufs entiers + 1 jaune
360 g de crème fraîche épaisse (200 g + 160 g)
Huile de tournesol
ciboulette ciselée
sel, poivre.

Préparation :

Pour la crème acidulée : Dans un petit saladier, mettre 200 g de crème épaisse, le jus du citron, de la ciboulette ciselée (à votre convenance), du sel, du poivre. Bien mélanger, couvrir d'un film alimentaire et réserver au réfrigérateur.
Pour les gaufres : Laver et éplucher les pommes de terre. Les râper à l'aide d'une râpe à gros trous. Bien les presser entre les mains.
Dans un saladier mélanger 160 g de crème avec les oeufs préalablement battus en omelette. Saler, poivrer et ajouter les pommes de terres râpées. Mélanger à la fourchette, filmer et réserver au réfrigérateur pendant une heure.
Au bout de ce temps, préchauffer le gaufrier. Graisser les plaques à l'aide d'un pinceau huilé. Quand les plaques sont chaudes mettre environ deux à trois bonnes cuill. à soupe d'appareil à gaufres (mélange de pommes de terre et crème précédent ) au milieu de chaque plaque, bien répartir et faire cuire pendant 4 à 5 minutes. Les gaufres doivent être bien dorées.
Faire attention en les sortant, elles sont fragiles ! Je m'aide d'une spatule et j'y vais tout doucement

Mettre une gaufre dans chaque assiette, dresser joliment (ou pas ) une tranche de saumon fumé dessus, parsemer de quelques brins de ciboulette et entourer ce chef d'oeuvre de crème acidulée !
Si vous le souhaiter, vous pouvez faire comme moi, c'est-à-dire cuire les gaufres à l'avance et les réchauffer au four (160°) quelques minutes avant le service.

A suivre...

DSCN3278T.jpg

Beau et bon !










DSCN3276T.jpg


(clic sur la photo)

Repost 0
Published by Syssye - dans Entrées
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 11:49




Bonjour tout le monde,

Il y a quelques jours, j'avais vu ce super gâteau sur le blog "Péché de Gourmandise" link (encore un blog que j'aime beaucoup ) et heureusement,  parce que figurez-vous qu'hier soir je recevais ma nièce chérie Valérie (oh! ça rime ! ) et je voulais lui faire un petit dessert avec de la rhubarbe, sauf que Melle Valérie () n'aime pas la rhubarbe ! J'avais un autre petit dessert sympa sous le coude, menthe/chocolat... sauf que Melle Valérie (encore) n'aime pas la menthe !  Je me suis donc rabattue (si je puis dire ) sur ce gâteau moulin à vent et je ne l'ai pas regretté du tout ! (n'est-ce pas Valérie ?).
Non seulement ce gâteau est très joli, mais en plus il est vraiment très bon, très moelleux, très simple, très tout quoi !
Nous l'avons dégusté tiède (micro-ondes) avec de la chantilly et c'était vraiment : "hummm! Humm! Hum!".

Gâteau moulin à vent choco/banane !
DSCN3238T.jpg                   (cliquer sur les photos pour les agrandir)

Ingrédients :

Pour un moule à manqué de 26 cm de diamètre

4 Bananes mûres
3 oeufs
150 g de chocolat noir
100 g de sucre en poudre (80 g pour moi, j'ai des diabétiques à la maison )
100 g de beurre ramolli mais non fondu (+ un peu pour le moule)
60 g de poudre d'amandes
1 cuill. à soupe bombée de farine
1 pincée de sel.

Préparation :

Préchauffer le four à 180°.
Faire fondre le chocolat coupé en morceaux au bain-marie ou au micro-ondes.
Pendant ce temps là, dans un saladier, fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre pendant 1 minute (au fouet électrique).
Ajouter le chocolat fondu puis le beurre ramolli, les blancs d'oeufs préalablement battus à la fourchette (15 à 30 secondes), la farine, la poudre d'amandes et la pincée de sel.
Bien mélanger.
Peler les bananes et les couper en 2 dans le sens de la longueur. Les disposer en hélice sur le fond du moule beurré (j'ai utilisé un moule à charnière), le côté bombé vers le haut (recouper les bananes en longueur si besoin) et recouvrir délicatement avec la pâte au chocolat.
Enfourner pour 20 minutes. Il est important de ne pas trop cuire le gâteau pour qu'il reste bien moelleux !
Le démoulage est un peu délicat, il faut donc le faire avec précaution.
Ce gâteau est très bon froid, mais je l'ai préféré juste tièdi au micro-ondes, à vous de choisir  !

A suivre...

DSCN3254T.jpg


Tiède avec de la chantilly, un délice !












DSCN3239T.jpg



L'est beau hein ?

Repost 0
Published by Syssye - dans Desserts
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 09:39



Bonjour tout le monde,

Aujourd'hui ma recette est une "spéciale dédicace" à mon petit biscuit préféré (comprenez ma copine Val du blog Val'ô Délices link  ) qui me l'a très gentiment (comme d'habitude ) demandée ! Alors quelques explications à propos du "limousin" écrit entre parenthèses, en fait, quand je vais chez mon beau-père à Limoges je mange souvent ce pâté de viande que mon chéri et moi-même adorons. Un jour, j'ai donc décidé d'essayer d'en faire un et ma foi j'ai plutôt bien réussi (sans vouloir me lancer de fleurs quand même hein ! ).
Donc, je calme directement les puristes qui me diraient "gnia gnia gnia, c'est pas le vrai pâté de viande limousin parce que ceci, parce que cela !", ça c'est mon pâté de viande et de pommes de terre façon "limousin" et toc !! .
C'est parti pour ma recette :

Pâté de viande et de pommes de terre (Limousin) !
DSCN3143T.jpg                   (cliquer sur les photos pour les agrandir)

Ingrédients :

Pour un moule à manqué de 24 cm, soit minimum 6 à 8 personnes


2 pâtes feuilletées prêtes à dérouler
500g de chair à saucisse
1 kg de pommes de terre (variété pour le four!)
20 cl de crème liquide (entière !)
10 cl de vin blanc sec
1 grosse échalote
persil ciselé
sel, poivre
1 jaune d'oeuf pour la dorure

Préparation :

Mettre la chair à saucisse dans un saladier, y ajouter l'échalote finement coupée, du persil ciselé (à votre convenance) et le vin blanc. Bien mélanger, filmer (mettre un film alimentaire dessus et non pas le prendre avec une caméra hein ! ) et laisser "mariner" une bonne heure au réfrigérateur.
Pendant ce temps là, émincer les pommes de terre en rondelles très fines (genre chips !) les laver à l'eau froide et bien les sécher (délicatement) dans un torchon (propre le torchon hein ! ), les mettre dans un grand saladier, poivrer, saler et ajouter du persil ciselé (toujours à votre convenance) bien mélanger et réserver.
Préchauffer le four à 200°.
Dans un moule à manqué, mettre une pâte feuilletée avec la feuille de papier cuisson. Piquer légèrement le fond avec une fourchette.
Ajouter la moitié des pommes de terre en essayant de les ranger convenablement (c'est important car de cette façon ça fera un peu comme un "feuilletage" de pommes de terre !), verser la moitié de la crème liquide.
Ensuite, répartir la chair à saucisse, puis ajouter la deuxième moitié des pommes de terre (toujours convenablement ). Terminer par le reste de crème.
Poser ensuite la deuxième pâte feuilletée et, à l'aide du papier cuisson, la faire rentrer à l'intérieur du moule en tournant doucement votre moule au fur et à mesure (opération délicate soit, mais pas impossible ! ).
A ce moment vous pouvez, si vous le souhaitez, faire des petits dessins (avec le dos de la lame d'un couteau) sur votre pâté.
Faire un petit trou au centre de votre pâte pour y glisser une petite cheminée(fabriquée avec du papier aluminium pour moi !) afin que la vapeur puisse s'échapper à la cuisson.  Dorer au jaune d'oeuf battu avec quelques gouttes d'eau et enfourner pour 1 heure minimum (planter un couteau pointu dans votre pâté, il doit pouvoir s'enfoncer facilement quand c'est cuit).
Surveiller la cuisson et mettre une feuille d'aluminium si besoin.
Servez avec une petite salade verte et régalez-vous !

A suivre...

DSCN3137.JPG


Il est beau non ?













DSCN3127T.jpg



L'opération la plus délicate ! Rentrer la deuxième pâte feuilletée dans le moule ! (j'ai voulu vous faire voir comment procéder, mais une main pour tenir l'appareil photo et une pour faire rentrer la pâte, il m'en aurait fallu une troisième ah ah ah !) En fait, il faut s'aider du papier cuisson en le soulevant un peu pendant que vous glissez la pâte à l'intérieur !

(clic sur la photo)





DSCN3129T.jpg



Voilà mon pâté, avant cuisson, avec sa petite cheminée !

Repost 0
Published by Syssye - dans Plats complets
commenter cet article
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 09:19




Bonjour tout le monde,

Je ne sais pas quel temps il fait chez vous, mais chez moi c'est carrément très moche !! Alors j'ai décidé de vous amener un peu de soleil des tropiques jusque dans votre assiette !  J'suis gentille hein ? Enfin, si vous aimez l'ananas ! Sinon, je ne peux plus rien pour vous désolée .
En tous cas, ce petit clafoutis est un vrai régal dégusté tiède et il réconforte bien nos petits corps gelés (je deviens poète moi ou quoi ?).
Bon, je me calme et je vous livre la recette que j'avais trouvée sur l'internaute cuisine, c'est une recette de Christelle Milesi.

Clafoutis à l'ananas !
DSCN3118T                   Cliquer sur les photos pour les agrandir.

Ingrédients :

pour 4 ou 6 personnes (selon la taille de vos petits plats, 6 pour moi)

1 bel ananas
25 g de beurre
25 g de sucre roux
1 cuill. à soupe de rhum brun

Pour l'appareil à clafoutis :

3 oeufs entiers
2 cuill. à soupe de crème fraîche épaisse
80 g de sucre en poudre
80 g de farine (T45)
25 cl de lait
1 cuill. à café de vanille liquide
sucre glace

Préparation :

Peler l'ananas, retirer le coeur et détailler la pulpe en petits morceaux.
Dans une poêle, faire fondre le beurre, ajouter les morceaux d'ananas et le sucre roux. Laisser dorer pendant 8 à 10 minutes à feu doux.
Hors du feu, arroser l'ananas avec le rhum préalablement tiédi et faire flamber. Laisser refroidir à température ambiante.
Préchauffer le four à 180° (thermostat 6).
Dans un saladier, mélanger les oeufs avec le sucre en fouettant jusqu'à l'obtention d'un mélange mousseux (je le fais au fouet électrique jusqu'à ce que le mélange double au minimum de volume).
Incorporer la farine, la crème fraîche, puis progressivement le lait et enfin la vanille liquide. Bien mélanger.
Beurrer des petits plats à gratin individuels. Y répartir l'ananas puis l'appareil à clafoutis.
Enfourner pour 25 minutes environ (surveiller la cuisson et mettre un alu si besoin).
Servir ces petits clafoutis tièdes (ils se réchauffent très bien au micro-ondes ) saupoudrés de sucre glace ! C'est juste un petit régal !!

A suivre...

DSCN3116T
Un petit régal !















DSCN3121T.jpg

(clic pour agrandir)

Repost 0
Published by Syssye - dans Desserts
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 07:20


Bonjour tout le monde,

Brrrrr ! Il fait froid ! Alors rien que pour vous (bon, un peu pour moi aussi ) hier j'ai fait un petit plat, à la mijoteuse, qui réchauffe le ventre (et le dessous de la couette !! ). C'est tout simple, mais trop bon !
Je dédicace ce petit plat à mon fils chéri d'amuuuurrrr ! (lui aussi lit mes articles alors je fais attention à ce que je dis ! ) car je sais qu'il adore ça !
Bon, blague à part, j'ai fait ce petit plat à la mijoteuse électrique (cuisson très basse température) parce que ce mode de cuisson est génial (on met tout dedans et on ne s'occupe plus de rien pendant 4 ou 5 heures et c'est succulent !) mais si vous n'en avez pas, vous pouvez très bien le faire à la cocotte à feu très doux ! Par contre, dans ce cas, à vous d'adapter le temps de cuisson et  surveiller un peu plus !
Je n'ai rien d'autre à ajouter, si ce n'est : "Goûtez mes saucisses, vous ne le regretterez pas !" .
Ah ! si ! J'allais oublier de vous dire que les mogettes que je prends sont des mogettes précuites (congelées de chez Thiriet, extra! ) donc si vous prenez des légumes secs à vous de voir sur le paquet pour le trempage !

Saucisses de Toulouse aux mogettes de Vendée !
DSCN3218T.jpg                   (cliquer sur les photos pour les agrandir)

Ingrédients :

Pour 4 personnes

4 saucisses de Toulouse
1 kg de mogettes de Vendée (surgelées précuites )
1 petite boîte de sauce tomate (190 g poids net)
100 g de lardons nature
1 gros oignon émincé
1 feuille de laurier
1 petite branche de thym
Huile d'olive
1 bonne cuill. à soupe de graisse de canard (si, si, j'y tiens ! )
Sel, poivre,

Préparation :

Faire décongeler les mogettes, en ce qui me concerne je les passe sous l'eau froide dans une passoire (ça va très vite comme ça !).
Dans une poêle, faire chauffer un peu d'huile d'olive et une bonne cuill. à soupe de graisse de canard. Je vous entends râler  ! Et bien non ! je ne cèderai pas ! La graisse de canard j'y tiens parce que ça apporte un goût extra et en plus, contrairement aux idées reçues, c'est très bon pour la santé ! (faut pas la manger en tartine quand même hein !).
Faire revenir l'oignon jusqu'à ce qu'il soit translucide. Ajouter les lardons pour les faire dorer un peu.
Dans la mijoteuse, mettre les mogettes, la sauce tomate, les oignons et les lardons. Couvrir d'eau à hauteur. Saler (légèrement), poivrer et bien mélanger.
Ajouter les saucisses, en veillant à ce qu'elles soient bien recouvertes par le liquide (si besoin remettre un peu d'eau), puis la branche de thym et la feuille de laurier.
Couvrir et mettre la mijoteuse en position 2 (high) pour 5 heures.
A partir de la mi-cuisson, remuer doucement de temps en temps et surveiller le niveau du liquide (au besoin ajouter un peu d'eau), rectifier l'assaisonnement si nécessaire.
Au moment de servir, ciseler un peu de persil plat dans les assiettes.
Et voilà ! Cuites de cette façon les saucisses sont sublimes (moelleuses, fondantes etc.) et les mogettes ont un goût de "reviens-y"  ! N'est-ce pas Matthieu ? (j'attends ton commentaire hein !!).

A suivre...

DSCN3215T.jpg
Miam !!











DSCN3219T.jpg

 
Re-Miam !!














DSCN3212T.jpg


Ma mijoteuse (Crock-Pot)

Repost 0
Published by Syssye - dans Plats complets
commenter cet article